Mes bonnes résolutions pour la nouvelle année. Pour moi et mon chien – la première partie


1. Ma première résolution. Je m’oxygène plus. 


Ce qui veut dire que je sors plus souvent en compagnie de mon chien. Je nous offre des longues promenades dans la nature. Je profite ainsi de toute la richesse des ions négatifs libères par les arbres, la neige, la pluie, un ruisseau. Ces ions aident nos cellules à capter l’oxygène. Ils nous dynamisent et apaisent. Contrairement aux ions positifs (omniprésents dans notre environnement moderne), qui sont nuisible à notre santé. Ils pompent notre énergie et ajoute le stress supplémentaire.

Malheureusement notre mode de vie actuel est très appauvrissant en ions négatifs. Citons ici : les eaux traitées au chlore, à l’ozone, les radicaux libres, les modes de conservation industriels et la cuisson trop agressives ou trop longues. Quand notre corps vieillit (et par la même occasion s’oxyde) et s’appauvrit électrons. Ceci prépare lentement notre terrain pour l’installation des maladies dégénératives (allergie, asthme, eczéma, cancers).

Mon astuce pratique: Beau temps ou pas, l’ascenseur marche ou pas, je sors en promenade avec mon chien. J’avoue ce n’est pas toujours facile. Il m’arrive de rêver que le chien se débrouille tout seul pour sortir. Comme ce “brave monsieur” qui (pour éviter de sortir lui-même), songeait à faire sortir son chien par la fenêtre (du 11-ème étage), en l’accrochant à la corde. Cette méthode n’est pas encore brevetée. Mais elle devait être excellente pour bien muscler le corps. Combien de sensations fortes pour … le chien. Le pauvre. Ce serait quand même dommage de se priver d’une telle dose d’ions négatifs en renonçant à la promenade.

2. Ma deuxième résolution. Je me débarrasse du micro-ondes. 

Les ondes émises par les micro-ondes font changer d’orientation aux molécules d’eau (plus de 2 milliard de fois toutes les secondes). Ca perturbe la structure de chaque cellule de nos aliments. Ça rend également la digestion difficile et fatigue inutilement la fois.

Attention: les femmes enceintes doivent particulièrement faire attention à ne pas rester dans la proximité des microondes.

Mon astuce pratique: Je privilégie la cuisson à la vapeur douce ou à l’étouffée.
Comment cuire nos légumes à l’étouffée. C’est tous simple. On met un peu d’huile d’olive dans une casserole en inox, ensuite un lit d’oignons émincés, de légumes qui rendent de l’eau (par exemple les tomates), et puis d’autres légumes. Il suffit de tout couvrir et longuement faire cuire à tout petit feu.
 


 3. Ma troisième résolution. Je mange des crudités en début de repas. 

Pour ouvrir l’appétit ou exactement pour réveiller les sucs gastriques et pour préserver notre capital enzymatique. Mais également pour faire pleins d’antioxydants et de fibres. J’assaisonne ma salade avec du l’huile d’olive ou de colza (un bon rapport qualité-prix). L’huile d’olive est excellent car il contient les polyphénols antioxydants et antiinflammatoires qui protège notre organisme du stress oxydatif. Pourquoi ne pas mettre en même temps un peu d’huile d’olive sur notre peau. Pour plus de gout je peux ajouter encore le jus de citron, sauce tamari ou vinaigre balsamique.

Mon astuce pratique. Je fais tremper les légumes (si celles-ci ne sont pas de culture bio) pendant 5 minutes dans l’eau froide additionnée de jus de citron bio. Celui-ci va détruire en partie les produits chimiques. On obtient le même résultat avec de l’eau argileuse. Il suffit de mettre une petite poignée d’argile dans 2-3 litres d’eau.


4. Ma quatrième résolution: Je fais plein de fruits et légumes pour leur richesse en antioxydants. 

La consommation régulière de fruits et légumes aide à tenir à l’écart certains cancers, maladies cardiovasculaires, ostéoporose ou obésité. Les principaux antioxydants végétaux sont: les vitamines C et E, les caroténoïdes et les polyphénols. Les polyphénols sont particulièrement abondants dans les fruits. Dans ce domaine le champion est le kaki qui contient 1g /100 g.

Voici quelques bonnes raisons pour enrichir notre diète en polyphénols :

  • ils nous protègent du rayonnement UV,
  • ils sont capables de piéger les radicaux libres, produits constamment dans notre organisme,
  • ils nous protègent donc contre le stress oxydant, en renforçant nos défenses naturelles,
  • ils nous protègent des maladies cardio-vasculaires,
  • ils empêchent l’agrégation plaquettaire impliquée dans le phénomène de thrombose, en conséquence en limitant les risques d’infarctus du myocarde,
  • ils jouent un rôle actif contre certaines formes de cancer: colon, estomac, foie, sein, prostate, poumon, peau, vessie.

5. Ma cinquième résolution. J’abuse de curcuma. 

Cette magnifique épice a tout sa place d’honneur dans la médecine ayurvédique et chinoise. Elle est très répandue dans tous les pays d’Asie: le Japon, la Thaïlande, l’Indonésie. On la consomme beaucoup sur l’ile d’Okinawa connue pour la longévité de ses habitants (On la mange même sous forme d’infusion). Curcuma possède les propriétés antiinflammatoires, antioxydants, anticancéreuses.

Voici quelques bonnes raisons de consommer du curcuma:

  • elle facilite la digestion,
  • elle restaure l’équilibre intestinal,
  • elle stimule le travail du foie,
  • elle prévient les ulcères,
  • elle soulage dans l’arthrite et les rhumatismes,
  • elle maintient le bon taux de cholestérol,
  • elle fluidifie le sang,
  • elle protège du cancer et des maladies de la prostate.


Mon astuce pratique: J’ajoute du curcuma dans ma salade et dans le riz.

La suite de mes bonnes résolutions bientôt.
A bientôt Anavella 
 
Sources
Importance de la cuisson Germaine LLodra-Marcon

Fruits les légumes, polyphénols et santé Augustin Scalbert

Les incroyables vertus du curcuma Alessandra Moro Buronzo

La suite Mes bonnes resolutions pour la nouvelle année 2 partie

Related posts

Leave a Comment