Pour ou contre le fast food?

Junk food versus cuisine orientale

Notre mode de vie et la nourriture occidentale nuit à notre santé. Elle est supposée de jouer un rôle dans l’apparition de nombreuses maladies chroniques telles : diabète, cancer, allergies, maladies auto-immunes.  On peut l’appeler junk food c.à.d la nourriture sans valeur  (Junk signifie poubelle).

Quelle sont les caractéristiques de cette cuisine qui s’est imposé dans nos assiettes?

La Junk Food se caractérise par l’excès de graisses saturées, une température de cuisson de la viande élevée, un excès de sel et de sucre dans les plats préparés ou de nitrosamines dans les charcuteries.  C’est une alimentation hypercalorique, soumise à des procédés industriels, donc transformée, stérilisée au point d’être appauvri en éléments vitaux tels que les enzymes, riche en sucre et en mauvaises graisses.  Cette alimentation manque de fibres, d’acides gras essentiels, de fruits, de légumes et de poisson. Et elle contribue à affaiblir nos organismes car :

  • Une nourriture trop riche en graisses saturées et en sel favorise l’apparition de maladies cardio-vasculaires.
  • Une alimentation trop riche en mauvaises graisses, en sel, en sucre, conduit à une prise de poids pouvant aller  jusqu’à l’obésité. Une surcharge pondérale augmente les risques d’affections cardiaques, de diabète et de  cancer.
  • Des repas trop riches soumettent le foie à rude épreuve.
  • Une mauvaise alimentation affaiblie le système immunitaire, on contracte alors plus facilement grippes, rhumes etc.

Alors de plus en plus souvent nous cherchons des solutions pour nos petits et grands maux du coté de nos recettes de grandes mères. Nous nous retournons également vers la richesse de la tradition de l’Orient pour trouver des remèdes miraculeux. D’où la popularité grandissante de la cuisine japonaise, de la médicine traditionnelle chinoises ou indienne (ayurvéda). Nous sommes fascinés par la longévité des habitants d’Okinawa, de la vallée de Hunza, ou du Caucase (Abkhazie, Géorgie, Arménie). Nous aimerions percer leur secret.

Qu’est ce ces différentes régions géographiques  et cultures ont en commun?

Leur cuisine est peu calorique, se caractérise par la richesse de couleurs, de gouts, de parfums, grâce à la multitude  de fruits et légumes, d’herbes aromatiques et d’épices utilisés. Certainement, le climat contribue à cette richesse de la nature. Mais aussi, ces peuples vivent plus près de la nature, en respectant ses lois et les traditions. Ils vivent donc  dans le respect des anciens (qui transmettent la tradition). Tout ça crée un climat plus propice à la santé car plus harmonieux.

Pendant plusieurs  décennies après la guerre  c’était la Junk Food  qui colonisait le monde. Les fast foods de grandes marques ont envahis toute la planète.  Leur présence est la meilleure preuve de la mondialisation et témoin de l’appartenance de l’endroit en question au village globale.

Mais aujourd’hui confronté à des épidémies de cancer et d’autres maladies chroniques on se retourne  de plus en plus souvent  vers la cuisine orientale et vers la sagesse de nos grandes mères. Car la vie n’est pas possible en mangeant de la nourriture sans vie.

Source

Le programme Okinawa Partick Denaud, Dr Dominique Pierrat

 

pour ou contre le fast food LANDSCAPE

Related posts

Leave a Comment